L’huile de cobra : découvrez ses bienfaits

Disposant de vertus miraculeuses, l’huile de cobra n’est pas assez connue et qui pourtant mérite de l’être. Avec un nom qui peut emmener à la réticence, il faut connaître son histoire pour l’apprécier et profiter de tous ces bienfaits. D’où vient exactement l’huile de cobra?? Quels sont les bienfaits pour la santé et comment l’utiliser?? Pas de panique à se faire pour les défenseurs de la cause animale???! Avec son origine antique, elle fait notamment référence à la déesse Médusa qui dispose d’une chevelure modifiée en une masse de serpent, par la colère de la déesse Athéna du fait que Poséidon a séduit celle-ci dans le temple qui lui a été dédié.

Huile de cobra : ingrédients et vertus

les bienfaits de l’huile de cobra sont multiples. Mais avant d’entrer dans les détails, il serait plus sage de connaître ce que l’huile de cobra contient réellement. Donc, comme on peut croire à tort, elle ne contient nullement de l’huile extraite du venin ou du corps de cet animal. L’huile est en fait un mélange d’huile végétale possédant chacune sa vertu. C’est cette accumulation de vertus, comprenant des nutriments et des propriétés thérapeutiques, qui permettent de la qualifier de remède miracle. Elle se compose d’huile d’amande douce regorgeant de vitamines A, D et E à même de nourrir les cheveux en profondeur. Elle contient également de l’huile de soja, riche en vitamines A, D et E ainsi qu’en acides gras insaturés. On peut également mentionner l’huile de ricin, l’huile d’argan, l’huile d’avocat, l’huile de roquette, l’huile de sésame et l’huile de coco.

Un petit détour sur les bienfaits et les avantages de l’huile de cobra

L’huile de cobra est particulièrement connue pour ses bienfaits pour la chevelure. Elle fera le bonheur des personnes disposant de cheveux abîmés et très desséchés. L’huile de ricin contenu dans cette fameuse potion pour les cheveux permet d’optimiser la repousse et de nourrir les longueurs fourchues tandis que l’huile d’avocat et d’amande douce agit comme nourrissantes. L’huile d’argan joue un rôle de cicatrisant et d’hydratant, ce qui permet largement de protéger les cheveux contre les agressions extérieures, telles que les rayons UV. L’huile de coco, quant à elle, améliore la brillance des cheveux et les fortifie, si le tournesol et la roquette s’occupent d’assainir le cuir chevelu.

L’Huile de cobra : conseils d’utilisation

Il est particulièrement recommandé d’utiliser l’huile de cobra sur des cheveux secs, ternes et cassants. Les cheveux gras et fins risquent en revanche d’être alourdis par cette huile de serpent. Cependant, elle peut parfaitement s’adapter à tous les types de cheveux, à moins de faire attention à la quantité utilisée. Pour avoir des résultats satisfaisants, il faut l’appliquer tout au long de la longueur des cheveux accompagnés d’un petit massage du cuir chevelu. Afin de profiter de plus d’efficacité, il faut la poser au moins 20 minutes avant de laver les cheveux avec un shampooing adapté et les rincer abondamment. L’opération peut être renouvelée une ou deux fois par mois, en fonction de l’état des cheveux.