Le microblading, qu’est-ce que c’est ?

Vous avez des sourcils irréguliers et/ou clairsemés ou vous souffrez d’alopécie ? Vous souhaitez épaissir ou reconstituer vos sourcils de la manière la plus subtile qui soit ? Cet article s’adresse à vous ! Le  microblading Paris  est la solution idéale pour avoir de parfaits sourcils. Il s’agira, dans cette rédaction, de lever un coin de voile sur le microblading. Pour y parvenir, nous essayerons d’apporter une approche définitionnelle du microblading avant d’évoquer son modus operandi et ses effets.

Le microblading, ce qu’il faut en savoir

Le microblading est une vielle pratique d’origine asiatique. Il est destiné à conférer au visage, une beauté inédite à travers un maquillage durable des sourcils. Lorsqu’il est effectué, le bénéficiaire présente une face charmante et attirante et n’a plus besoin de consacrer son temps à s’arranger le visage chaque fois, après un bain. En plus de sa nature indolore, le microblading n’altère aucunement la repousse du poil au niveau de la cible de l’opération. Qu’en est-il de son mode opératoire ?

Le microblading, un soin esthétique au modus operandi électromécanique

Il est question ici de mettre la lumière sur comment s’effectue le microblading. Il convient de retenir au prime abord, que le microbladingne se pratique dans des ateliers spécialisés comme l’Atelier du Sourcil Paris, à l’aide d’une technique appelée 6D qui emploie aiguille et/ou un stylet manuel ou un appareil électrique.

L’aiguille utilisée est spécifique au microblading et permet notamment de tracer des traits ultra-fins de façon semblable fortement aux poils naturels. L’utilisation de cette aiguille a pour spécialité de combler d’éventuels trous au niveau des sourcils et de leur apporter un volume considérable dans les normes. À cet effet , le microblading est du point de vue des experts de cet art, un exercice similaire à la calligraphie en ce qui concerne la forme. Cela traduit, en effet, le geste effectué avec dextérité par l’esthéticien avec son stylo métallique muni de nano aiguilles formant une lame très fine pour reproduire des sourcils plus vrais que nature.

De par ses gestes biseautés, l’esthéticien dessine un poil très réaliste en implantant le pigment qui servira à provoquer l’augmentation du volume des sourcils. Faisons observer à cette étape que le pigment à injecter tient compte de la couleur de la peau du bénéficiaire du microblading. Un large référencement de pigment permet d’opérer un choix convenable selon la nature de la peau de chacun.

De par son mode opératoire combinant un mécanisme électromécanique et chimique, le microblading laisse un résultat qui dure assez longtemps selon qu’une retouche est observée mensuellement. La durabilité de ce résultat dépend toutefois de la nature de la peau. La pratique du microblading concerne aussi bien les hommes que les femmes. Contrairement à ce que laisse penser les outils utilisés pour réaliser le microblading, il est totalement indolore.